La résiliation du bail rural pour cause d’urbanisme

Baux commerciaux
Outils
TAILLE DU TEXTE

La résiliation d’un bail rural pour cause d’urbanisme prévue par l’article L. 411-32 du code rural, entraîne des difficultés procédurales qui ont pour conséquence un retard considérable dans l’attribution des logements à la population. Après avoir détaillé les conditions nécessaires à la mise en place de ce type de résiliation, Julien Dervillers et Jacques Druais développent les conséquences de ce type de résiliation et plus particulièrement les modalités de réparation du préjudice subi par le preneur évincé. Ils relèvent à cet égard, que l’intérêt du preneur, qui dispose d’un droit au maintien tant que son indemnité d’éviction ne lui pas été versée, sera de s’opposer le plus possible au paiement de l’indemnité, afin de retarder son départ. Et ceci d’autant plus que le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Juliette Mel et Nicole Belloubet s'expriment à propos de l'ouvrage Femmes de loi

Aguera Avocats, Lauréat du Palmarès du Droit Lyon 2021 :