Vente en ligne : qui assume le risque du transport ?

Consommation
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans le cadre d’une vente à distance, le transfert des risques au consommateur a lieu au moment de la livraison, par laquelle ce dernier ou un tiers désigné prend physiquement possession du bien vendu.

Soutenant ne pas avoir reçu des produits achetés sur internet, un consommateur a, par déclaration au greffe, sollicité la condamnation du vendeur au paiement de dommages-intérêts. Pour rejeter cette demande, le tribunal d'instance de Villeurbanne a retenu que La Poste avait offert à l'acheteur une indemnisation forfaitaire de 16 €, admettant ainsi implicitement une défaillance de ses services dont le vendeur n'était pas responsable, et que l'acheteur ne rapportait pas la preuve d'un manquement de celui-ci à ses obligations contractuelles. Ce raisonnement est invalidé par la Cour de cassation.Dans un (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.