UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Marie-Aimée Peyron fait le bilan de son action à la tête du barreau de Paris

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Marie-Aimée Peyron, bâtonnier de Paris, s'est confiée au Monde du Droit sur le bilan de son mandat qui prend fin le 31 décembre prochain.

Interrogée par Le Monde du Droit à quelques jours de la cérémonie de remise du bâton, Marie-Aimée Peyron, bâtonnier de Paris, est animée d’un « sentiment de mission accomplie », « d’une fierté d’avoir représenté [le] barreau et d’avoir été sur tous les fronts ». C’est « non sans émotion et une certaine nostalgique » qu’elle transmettra le bâton à Olivier Cousi, bâtonnier élu le 19 décembre prochain dans la nouvelle maison des avocats.

En ce qui concerne son bilan, Marie-Aimée Peyron met en en « numéro 1 l'unité de la profession » réalisée avec le Conseil national des barreaux et la Conférence des bâtonniers et leurs présidents respectifs Christiane Féral-Schuhl et Jérôme Gavaudan. Ensuite, elle met en avant les « grandes causes » que le barreau a défendues : la lutte contre harcèlement et les discriminations, l'égalité hommes femmes. Elle est aussi « fière » d’avoir participé à la création des chambres commerciales internationales.

Enfin, elle évoque son avenir : siéger au Conseil de l’Ordre, la présidence du CLIO, la préparation de la prochaine Convention nationale des avocats 2020 en octobre prochain, et rappelle « son attachement au Conseil nationale des barreaux ».

Arnaud Dumourier (@adumourier)