Demande d'intégration des avocats au dispositif d’aide pour les parents touchés par la fermeture de classes

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Les représentants de la profession d'avocat demandent l'intégration des avocats au dispositif d’aide pour les parents touchés par la fermeture de classes.

Alors que le gouvernement réfléchit à mettre en place un dispositif d'aide pour les parents d'enfants touchés par la fermeture des classes, les représentants de la profession d'avocat ont adressé une lettre, le 8 septembre 2020, à la ministre du Travail Elisabeth Borne afin que les avocats libéraux soient intégrés dans ce dispositif.

« Nous tenons, au nom de la profession d'avocat, à vous alerter sur la situation singulière de nos confrères avocats exerçant comme travailleurs indépendants. Certains d'entre eux pourraient être concernés par la survenue d'une telle situation exceptionnelle et seraient en conséquence, contraints de quitter leur cabinet. A l'instar de ce que le Gouvernement avait mis en place, dès mars dernier, pour les avocats contraints de garder des proches touchés par la Covid-19, les représentants de la profession souhaiteraient que vous puissiez intégrer les avocats libéraux à ce dispositif qui assura un « filet de sécurité » important pour chacun des Français », écrivent Christiane Féral Schuhl, présidente du CNB, Hélène Fontaine, présidente de la Conférence des bâtonniers et Olivier Cousi, bâtonnier de Paris.

Arnaud Dumourier (@adumourier)
 

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.