« 2021 marquera, probablement, une nouvelle année clé dans le développement du cabinet » indiquent les associés de Lacourte Raquin Tatar

Interviews
TAILLE DU TEXTE

Lacourte Raquin Tatar s'est renforcé  en droit public des affaires avec Xavier de Lesquen et Benoit Neveu ainsi qu' en Contentieux avec François de Berard.
Le Monde du Droit a interrogé les associés du cabinet pour faire le point sur ces recrutements et sur le développement du cabinet.

Le cabinet vient de se renforcer en contentieux et en public des affaires, quelle est l'ambition dans ces deux domaines ?


Dans le domaine du droit public des affaires, nous voulions nous renforcer en constituant une équipe d’associés et collaborateurs de premier plan, apte à conseiller et défendre les intérêts de nos clients, qu’ils soient opérateurs d’infrastructures et de services publics, industriels, financeurs, acteurs de l’immobilier, grandes collectivités publiques, institutionnels de référence, tant dans nos domaines de prédilection que plus largement dans les grands contrats publics.

L’arrivée de Xavier de Lesquen renforce la pratique déjà réputée du cabinet en matière d’urbanisme et d’environnement, développée depuis plusieurs années par Vincent Guinot. Elle permet au cabinet de répondre à toutes les problématiques de droit public et de relations avec les administrations.

L’arrivée de Benoit Neveu et de ses collaborateurs permettra quant à elle d’offrir à nos clients une expertise reconnue en droit des grands contrats publics (concession, DSP, etc.), en conseil comme en contentieux pour mieux répondre aux besoins de nos clients dont nombreux opèrent dans ce cadre juridique spécifique.

Cette nouvelle équipe en droit public d’une douzaine d’avocats expérimentés a, en outre, vocation à travailler en synergie avec les autres équipes du cabinet, notamment en droit immobilier, fusions-acquisitions et financement, afin d’offrir des prestations sur-mesure et à haute valeur ajoutée, selon les standards des meilleurs cabinets d’affaires de la place.

Dans le domaine de la résolution des différends, nous voulions également élargir l’activité au-delà de celle d’Alexis Le Liepvre dont les compétences sont reconnues en matière de grands contentieux immobiliers afin d’être plus présent sur les problématiques plus larges des contentieux d'affaires - tant en contentieux corporate, boursier, en matière d'arbitrage ou de contentieux civils. L’arrivée de François de Bérard répond à cette logique.

Ancien Counsel chez Darrois Villey Maillot Brochier, et Maître de conférences à l'Université de Paris Nanterre, François de Bérard a développé une compétence approfondie dans la gestion des contentieux d'affaires complexes et multi juridictions, internes comme internationaux.

François de Bérard sera rejoint par un collaborateur. L'équipe du cabinet comporte désormais deux associés et six collaborateurs afin de servir ses clients avec les meilleurs standards de la place en termes de technicité, efficacité et réactivité.

Comment se porte le cabinet ? 

Bien, étonnamment bien dans une période qui n’est pas facile pour tous les acteurs économiques.

L’arrivée de Xavier, Benoit et François s’inscrit dans une démarche de développement et d’élargissement de nos activités initiée depuis quelques années mais que la crise sanitaire a, d’une certaine façon, accélérée et renforcée.

Nous continuons avec ces recrutements à nous renforcer comme acteur pérenne du droit des affaires parisien et nous réjouissons, à cette occasion, de rendre encore plus visible une nouvelle génération d’associés qui partage cette vision d’un cabinet de grands professionnels consacrés aux services des besoins du client.

Quelles sont les perspectives de développement ?

Nous avons encore des projets et espérons pouvoir les annoncer avant la fin de l’année.

2021 marquera, probablement, une nouvelle année clé dans le développement du cabinet après 2017/18 qui était déjà une étape importante avec l’arrivée de Jean-Yves Charriau, David Sorel et leurs équipes d’Allen & Overy, celle de Guillaume Jeannet (Gide) et Damien Luqué (CMS Francis Lefebvre).

Ces arrivées confirment la volonté du cabinet de, sans renier son excellence historique en droit immobilier, se développer comme un acteur à part entière du barreau d’affaires parisien. 

Les arrivées s’enchainent. Damien Luqué en regulatory en 2018, Guillaume Roche (Skadden Arps) en M&A en 2019, Xavier de Lesquen et Benoit Neveu en droit public le mois dernier et François de Bérard en contentieux ce mois-ci. Ces arrivées nous permettent de concrétiser cette volonté mais aussi de mettre en avant une nouvelle génération prometteuse d’associés qui partage notre ambition et nos valeurs.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier   

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier