Transmission de QPC : peine pour rétention de précompte en Polynésie française

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation transmet au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité portant sur l’article 1er, 5°, de la loi n° 91-6 du 4 janvier 1991.

L’article 1er, 5°, de la loi n° 91-6 du 4 janvier 1991 a homologué les peines correctionnelles prévues notamment par la délibération n° 89-95 du 26 juin 1989 de l’Assemblée territoriale de Polynésie française portant modification, notamment, de l'article 1er du décret n° 57-246 du 24 février 1957 relatif au recouvrement de sommes dues par les employeurs aux caisses de compensation des prestations familiales installées dans les territoires d’outremer. Dans un arrêt du 16 février 2021 (pourvoi n° 20-90.031), la Cour de cassation décide de transmettre au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.