La Faculté de Droit de l'Université Catholique de Lyon lance sa nouvelle clinique 2021-2022 de la prospective juridique dans le cadre du projet européen TechLawClinics

On en parle
TAILLE DU TEXTE

La soirée de lancement de la nouvelle clinique juridique de l'Université lyonnaise s'est déroulée le mardi 5 octobre 2021, dans le cadre prestigieux de la Cour administrative d'appel de Lyon, en partenariat avec la Faculté de Droit.

La conception innovante de la clinique juridique

Au cœur des préoccupations des professionnels du droit, les nouvelles technologies doivent être appréhendées par les nouvelles générations de juristes. C'est également l'ambition du projet européen TechLawClinics, pour l'année 2021-2022, qui préconise l'étude de l'impact de l'ère digitale sur le droit, les ordres juridiques.

Ce projet a d'ailleurs déjà permis l'étude des thématiques liées au véhicule autonome, à la blockchain, aux smartcontracts et aux cryptomonnaies, sur la base d'approches pédagogiques innovantes.

Une multitude d'acteurs impliqués

Si le projet semble d'emblée porté par la Faculté, il est également soutenu par la Cour administrative d'appel de Lyon, le Barreau de Lyon, l'INSA Lyon, les entreprises Transpolis, Legal Pilot, Agrume ainsi que plusieurs autres universités européennes.

La diversité des acteurs est également perceptible sur le plan des étudiants impliqués, qui sont non seulement des étudiants de la Faculté de Droit de l'UCLy mais également des étudiants de l'INSA. Ces profils marqués par des dynamismes variés entrent en corrélation avec le monde juridique et virtuel de demain.

De l'entraînement à la mise en pratique

TechLawClinics permet aux étudiants impliqués d'expérimenter les métiers d'avocat, de magistrat et d'expert par l'organisation de procès fictifs, à travers lesquels l'on retrouve différentes phases officielles telles que l'audience publique, le délibéré et la lecture publique des jugements. C'est d'ailleurs sur ce point que l'année 2022 se distinguera des précédentes, par l'organisation d'un procès fictif questionnant l'encadrement juridique des outils technologiques permettant l'édiction de décisions administratives et juridictionnelles assistées par l'intelligence artificielle. 

La mise en pratique consiste aussi à organiser des Spring Schools entre les différentes universités partenaires afin de sensibiliser les étudiants aux implications juridiques complexes des technologies numériques pour, in fine, les amener à proposer des solutions juridiques dans un contexte européen. Cette année, le Spring School se tiendra à Cracovie, en Pologne, au printemps 2022. Le but étant d'aboutir à l'émission de recommandations de régulation de ces instruments technologiques. 

Pour aller plus loin…

Les vidéos des procès fictifs sont diffusées sur le site : https://techlawclinics.uni.lodz.pl/fr/videos-des-proces-fictifs/

La Spring School 2021 filmée et mise en ligne peut être consultée via le lien suivant : https://techlawclinics.uni.lodz.pl/fr/nos-springschools/  

L'annuaire du Monde du Droit