Les FAI doivent prendre à leur charge le coût des frais des mesures visant à lutter contre les contenus illicites

Technologies de l'information
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les fournisseurs d'accès à Internet doivent prendre à leur charge le coût des frais des mesures visant à lutter contre les contenus illicites, à moins qu'elles ne s'avèrent disproportionnées au point de compromettre la viabilité du modèle économique des FAI.

Des hébergeurs et des moteurs de recherche offraient aux internautes la possibilité d'avoir accès à des contenus contrefaisants, en flux continu (streaming) ou en téléchargement.Des groupes de protection des droits d'auteur ont assigné, sur le fondement de l'article L. 336-2 du code de la propriété intellectuelle, dans sa rédaction issue de la loi n° 2009-669 du 12 juin 2009, des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) et des fournisseurs de moteurs de recherche afin qu'il leur soit fait injonction de prendre des mesures de blocage et de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne