La Fondation des notaires de France apporte un soutien financier au notariat libanais

Notaire
TAILLE DU TEXTE

Le conseil d’administration de la Fondation des notaires de France a voté à l’unanimité ce mercredi 3 février 2021 un soutien financier au notariat libanais afin de participer à la reconstruction des études notariales de Beyrouth endommagées ou détruites lors de l’explosion survenue le 4 août 2020.

Cet événement dramatique est venu s’ajouter à la situation complexe vécue par le Liban. Joseph Bechara, président du Conseil des notaires du Liban (CNL), a sollicité la solidarité du notariat français pour surmonter ceux-ci.

Le conseil d’administration de la Fondation des notaires de France a donc voté à l’unanimité, le 3 février 2021, sur proposition de son président, David Ambrosiano, également Président du Conseil supérieur du notariat (CSN), un soutien financier d’un montant de 82 000 € au notariat libanais.

Cet appui de la Fondation des notaires de France s’inscrit dans le cadre du protocole de coopération entre les notariats de ces deux pays, renouvelé à Paris le 9 octobre 2020 par le Président du CSN et celui du CNL.

L’attribution d’une somme de 11 500 € a également été votée pour faciliter l’acquisition de documentation juridique par la Faculté de droit et de sciences politiques de l’université Saint-Joseph de Beyrouth et ainsi participer au renouvellement du fonds de la plus importante la plus grande et la plus ancienne bibliothèque juridique du Proche Orient.

David Ambrosiano, Président du CSN déclare : « Aider à la reconstruction des études notariales de Beyrouth est, pour les notaires de France, un témoignage de solidarité au nom de l’amitié entre nos deux pays ».

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.