Procédure d'expropriation : appel incident du délégataire du DPU

Urbanisme
Outils
TAILLE DU TEXTE

En procédure d'expropriation, le greffe notifie les conclusions de l'appelant et l'intimé dispose d'un délai de deux mois à compter de cette notification pour conclure ou former appel incident.

Les propriétaires de trois parcelles ayant notifié trois déclarations d'intention d'aliéner à la commune, la société d'économie mixte (SEM) délégataire du droit de préemption urbain (DPU) a exercé ce droit et a, faute d'accord, saisi le juge de l'expropriation en fixation du prix d'acquisition. La cour d'appel de Rennes a déclaré recevable le pourvoi incident de la SEM.Les juges du fond ont énoncé qu'il résulte de l'article R. 311-26 du code de l'expropriation pour cause d'utilité publique, dans sa rédaction alors applicable, que, en procédure d'expropriation, le greffe notifie les conclusions de l'appelant et (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.