Premier arrêt de la CEDH sur la vaccination infantile obligatoire

Santé - Pharmacie
Outils
TAILLE DU TEXTE

La CEDH a rendu un premier arrêt relatif à la vaccination infantile obligatoire et a conclu à une non-violation du droit au respect de la vie privée.

La  République tchèque prévoyait une obligation légale générale de vacciner les enfants contre neuf maladies. Les parents qui, sans raison valable, ne se conformaient pas à cette obligation risquaient une condamnation au paiement d’une amende et les enfants non vaccinés pouvaient être refusés dans les écoles maternelles. Cinq requêtes ont été déposées devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) par plusieurs parents sanctionnés en raison de l’application de cette mesure. Ils invoquaient une violation du droit au respect de la vie privée protégé par l’article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.