UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Harcèlement moral : aucune exigence d'une intention de nuire

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La loi ne comporte aucune exigence d'une intention de nuire pour établir un délit de harcèlement moral.

Un médecin de travail s’est suicidé en laissant derrière lui des éléments écrits accusant son employeur de harcèlement moral et de non-respect de la législation sociale à son égard. A la suite de la plainte des chefs de harcèlement moral et de discrimination déposée au nom des membres de la famille de la victime et de plusieurs syndicats professionnels et d’une enquête préliminaire, le procureur de la République a pris un réquisitoire introductif des chefs de harcèlement moral et homicide involontaire. Dans un arrêt du 5 juillet 2018, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Colmar a dit qu’il n’y avait pas lieu à suivre contre quiconque du chef de harcèlement moral. Elle a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne